Le guide du CHSCT 2017/2018

Comité d'hygiène de sécurité et des conditions de travail

Edition : 04/17 - 2e édition

Le guide du CHSCT 2017/2018

Zoom arrière
Zoom avant
Comité d'hygiène de sécurité et des conditions de travail

Edition : 04/17 - 2e édition

  • Dernière édition garantieDernière édition garantie
  • Codes et revues : version numérique incluseCodes et revues :
    version numérique incluse
  • Livraison à 1 centime en France métropolitaineLivraison à 1 centime
    en France métropolitaine
  • 0820 800 017Une équipe à votre écoute
  • Paiement sécuriséPaiement sécurisé
  • Présentation
  • La montée en puissance et en compétence du CHSCT est continue depuis 75 ans. Créé en 1941, le comité chargé de contrôler la sécurité dans l'entreprise (CHS), devient en 1947 le comité d'hygiène et de sécurité, puis en 1982 le CHSCT. Dès 1991, il obtient le droit de faire appel à un expert. En 2003, son rôle en matière de risques technologiques est reconnu. Depuis 2007, il doit être consulté sur un projet d'évaluation annuelle et ses prérogatives s’étendent, depuis 2013, aux questions environnementales. Depuis 2013 également, il est possible d'instituer une instance de coordination des CHSCT dont les prérogatives ont été renforcées en 2015 en même temps qu’il a été rendu possible d’élargir la DUP au CHSCT ou de l’intégrer dans une instance commune conventionnelle.

    Les textes –même les plus récents adoptés en 2015 (loi du 17 août dite Rebsamen) et 2016 (loi du 8 août dite El Khomri) n'ont pas encore suffisamment accompagné ces mutations de l'institution, ce qui laisse les acteurs face à des questions complexes concernant notamment sa mise en place, ses modalités d'élection, son périmètre, son rôle, son association aux décisions concernant l'hygiène et la sécurité, sa consultation, l'articulation de son intervention avec celle d'autres IRP, l'utilité de son droit à l'expert, et les droits de ses membres. Ces questions, et bien d'autres, trouvent des réponses concrètes et didactiques dans le présent ouvrage, s'appuyant sur la jurisprudence, sur la pratique, l'expérience et la réflexion.

    L'ouvrage s'adresse aux représentants du personnel, DRH, syndicats, salariés, juristes, avocats et magistrats. Ils y trouveront des fils conducteurs qui leur permettront de cerner et de mener l'action majeure de cette institution.

    Grégoire Loiseau est professeur à l'Université Paris 1 (École de droit de la Sorbonne) où il codirige le master 2 recherche de droit social et le master 2 professionnel juristes de droit social en formation continue.
    Laurence Pécaut-Rivolier est magistrate, inspectrice générale de la justice. Elle a rendu en 2013 au gouvernement un rapport sur la lutte contre les discriminations collectives en entreprise.
    Pierre-Yves Verkindt est professeur à l'Université Paris 1 (École de droit de la Sorbonne) où il codirige le master 2 juristes de droit social (formation initiale en apprentissage). Il a été chargé par le ministre du Travail en 2013 d'une mission de réflexion sur le CHSCT.

  • Sommaire
  • 0 Introduction générale
    • 01 Contexte général • 02 Eléments statistiques • 03 Textes • 04 Physionomie(s) des Chsct (présentation générale ) et champ d’application de l’institution
    1 Mise en place • 11 Cadre d'implantation et seuils d'effectifs • 12 La désignation des membres du CHSCT • 13 Le statut des membres du CHSCT • 14 La disparition du CHSCT
    2 Action • 20 Introduction • 21 Domaines de compétence • 22 L’information • 23 La consultation • 24 Le concours d’actions • 25 Action judiciaire du CHSCT
    3 Fonctionnement • 30 Introduction • 31 Les réunions du CHSCT • 32 Les inspections et enquêtes • 33 Le droit d’alerte • 34 L’expertise

  • Fiche technique
  • * Collection : Guides Dalloz * Format : 115 x 210
    * Marque : DALLOZ * Nombre de pages : 580 pages
    * EAN 13 : 9782247168842 * Poids : 0 g
    * Thématiques : Droit administratif,Droit civil,Droit privé,Droit social
Les clients ont aussi acheté